Richard Dacoury : Pourquoi j’ai choisi de me former à la PCPTherapy
Fév03

Richard Dacoury : Pourquoi j’ai choisi de me former à la PCPTherapy

1 – Comment avez-vous découvert la PCPTherapy ? Lors d’un rassemblement de grands sportifs français : les étoiles du sport. La PCPTherapy y était en démonstration. 2 – L’avez-vous testé vous-même ? Cela a été la révélation. Pour avoir été sportif de haut niveau et étant kinésithérapeute, cette double casquette me permet d’analyser les qualités de cette technique. L’effet de bien-être a été quasi immédiat avec un relâchement de toutes les tensions. En tant que praticien, j’ai constaté que cet outil me permet d’aller chercher les tensions que je pensais inaccessibles et de les soulager. 3 – Comment la définiriez-vous ? La PCPTherapy est une technique de massage neuromusculaire qui consiste à appliquer une Pression Continue Profonde sur des points précis et cartographiés. Les variations de pressions permettant d’obtenir un relâchement rapide et efficace des tensions musculaires.Elle est réalisée par l’intermédiaire d’un dispositif médical avec lequel les praticiens peuvent effectuer des pressions fortes (15-20 kg), permettant ainsi d’aller au plus profond du corps musculaire sans douleur pour le sportif grâce aux différentes interfaces que possède ce matériel. 4 – En quoi est-ce d’après vous une technique novatrice ? L’approche de la PCPTherapy est globale, elle s’intéresse à l’ensemble musculo-squelettique, ce qui a un impact positif sur la posture.La PCPTherapy permet vraiment d’atteindre les muscles profonds. Le dispositif médical est un outil indispensable pour traiter la musculature puissante des sportifs.L’indicateur de mesure permet de mesurer l’impact de chaque séance et d’un établir un schéma précis reproductible ou adapté à l’évolution du traitement. 5 – Quels sont d’après les bénéfices spécifiques pour les sportifs ? Le bénéfice pour le sportif est multiple. En phase d’entraînement, il peut préparer son corps, ses muscles à l’effort physique intense et répété. L’utilisation régulière de la PCPTherapy permet une détente générale, une meilleure récupération et donc d’enchaîner les entraînements sans risque de blessures. Le relâchement est sûrement l’action la plus spectaculaire et la plus visible par le thérapeute, car elle s’opère pendant la séance et peut être constatée par le masseur kinésithérapeute. Les stimulations de La PCPTherapy permettent d’augmenter les performances musculaires en travaillant sur les tissus en profondeur, et sans prise, ni d’injection de substances. En cas de blessure, le sportif peut récupérer plus rapidement des lésions et revenir à l’entraînement, ce qui est un enjeu très important pour lui et pour son entraîneur. La PCPTherapy permet un soulagement rapide des douleurs et des tensions tendinomusculaires. Son action cicatrisante est remarquable au niveau profond (déchirure musculaire, claquage, microlésion tendineuse et ligamentaire). Le travail postural induit par la technique améliore le geste technique du sportif tout en diminuant la dépense énergétique, car le geste repose...

Lire la suite
La PCPTherapy est une technique en profondeur non douloureuse…” Gaëtane Thiney “
Juil05

La PCPTherapy est une technique en profondeur non douloureuse…” Gaëtane Thiney “

Élue meilleure joueuse de Division 1 en 2011-2012. Championne d’Europe des moins de 19 ans en 2003. Elle joue actuellement au FCF Juvisy Essonne depuis l’été 2008 et également en équipe de France. Elle évolue au poste de milieu offensif en club, mais peut aussi se placer attaquante, comme en sélection. Alain About ( kinésithérapeute ) a pratiqué la PCPTherapy dans le cadre de récupération musculaire chez Gaëtane Thiney :...

Lire la suite
Robert Citerne – PCPTherapy – Médaille d’or aux Jeux paralympiques
Nov05

Robert Citerne – PCPTherapy – Médaille d’or aux Jeux paralympiques

Robert Citerne témoigne pour lui et… pour sa mère de 86 ans, des bienfaits de la PCPTherapy. Une technique d’avenir : Il espère que tous les kinés pratiqueront la PCPTherapy. Une vraie complémentarité avec l’ostéopathie. Essayer, c’est l’adopter ! Une technique qui ne présente que des...

Lire la suite
Jacques Borlée – Sport PCPTherapy
Sep20
Lire la suite
La PCPTherapy au service de l’équipe de football d’Arabie Saoudite Al Shabab
Juil13

La PCPTherapy au service de l’équipe de football d’Arabie Saoudite Al Shabab

Al Shabab FC is a Saudi Arabian professional football club based in Riyadh. It was founded in 1947, and was named at first Shabab AlRiyadh, but later in 1967 was named Al Shabab. Al Shabab is well known in Saudi Arabia as one of the best in football. Al Shabab club is also well known for producing great players, as Saeed Al-Owairan who scored the crucial goal for Saudi Arabia against Belgium in the1994 World Cup. Also Fuad Amin, who scored Saudi Arabia’s first World Cup goal against Netherlands. Al Shabab is also known for selling many players to other Saudi clubs, as Ruda Tokar (Ittihad) and Abdulaziz AlKhatran (Al-Hilal). Al Shabab was the first football club in Riyadh. The club began in 1947, with many conflicts before with its numerous members, but it was settled in 1947 and Abdulrahman Bin Saeed was the president. 5 years later, Al Shabab won its first tournament beating Sakit AlHadeed (Railway Club) in Riyadh. Then 3 years later, in 1955 Al Shabab beat the Military College to win the King Saud Cup. 2 years passed, and a new conflict arose in 1957. The player, Saleh Jaber, was assigned captain, but then was fired, and the new captain was Ahmed Lmfoon. This did not please some members of the club. Soon the conflict was impossible to solve, and Abdulrahman Bin Saeed and some members, left Al Shabab and created a new football club, which is the club known today as Al-Hilal. The club stopped for half a year due to financial weakness after the departure of its founder Abdulrahman Bin Saeed. Then in the beginning of 1959 another problem began, Abdullah Bin Ahmed, the president then, was all alone taking care of the club. He couldn’t take the pressure of handling the club alone, and decided to take a vacation abroad. Before traveling, he disbanded the first team, and most of the players signed for other clubs mainly Ahli Jeddah andAl-Hilal FC. What was left was the youth team, and the player Abdulrahman Bin Ahmed decided to take care of the youth team. Soon Abdullah Bin Ahmed returned, and many members returned and supported the club. Then Abdullah Bin Ahmed announced the return of forming the first team, and some players returned, but some stayed at Ahli and Al-Hilal FC. Also in 1959 was the formation of the Saudi Football Federation, and all football clubs were announced official. In 1960 in the first official tournament called King Saud Cup for the Central Province, Al Shabab faced Al Hilal in their first official games between the two, and won 3–0 to win their first cup. In the 1960s, everyone wanted to play and be part of the club, and after the request of Al Najmah FC...

Lire la suite